Inde : Bodhgaya & les Barabar Caves

  • Bodhgaya
    Bodhgaya
  • Bodhgaya
    Bodhgaya
  • Bodhgaya
    Bodhgaya
  • Bodhgaya
    Bodhgaya
  • Barbara Caves
    Barbara Caves
  • Barbara Caves
    Barbara Caves
  • Barbara Caves
    Barbara Caves
  • Barbara Caves
    Barbara Caves
  • Barbara Caves
    Barbara Caves
  • Barbara Caves
    Barbara Caves

BODHGAYA

est l’un des quatre lieux saints du bouddhisme.
Selon la tradition Siddharta Gautamara serait arrivé à Gaya vers 530 avant J-C. et aurait passé trois jours et trois nuits assis en méditation sous un figuier avant d’atteindre l’illumination (bodhi) et l’état de Bouddha. Autour du 260 avant J.-C. l’empereur Ashoka fit bâtir le temple de la Mahabodhi près du figuier afin de célébrer l’événement.

Le temple, décoré avec des images de Lakshmi, la déesse de l’abon- dance, et du dieu Surya, le dieu du soleil, est la plus ancienne structure indienne en brique parvenue jusqu’à nos jours et abrite le Vairasana (trône de diamants) et l’arbre sacré de la Bodhi. Une magnifique tour de 55 mètres de haut se dresse au centre du bâtiment.

À une vingtaine de kilomètres de Bodhgaya se trouvent les Barabar Caves (Grottes de Barabar), qui sont le plus anciennes grottes indiennes excavées dans le rochier. Creusées dans deux collines (quatre dans la Barabar Hill, trois dans la Nagarjuni Hill), elles datent du IIIème siècle avant J.-C. et étaient utilisées par les ascètes appartenant à la secte Aji- vika fondée par Makkhali Gosala, un contemporain de Siddharta. La plu- part des grottes consiste de deux chambres aux parois polies et munies d’un surprenant effet écho : la première, rectangulaire, était destiné aux rassemblements des fidèles et la deuxième, circulaire et surmontée par un dôme, était consacrée à l’adoration. L’ambiance mystique demeure inaltérée deux mille ans plus tard et confère au lieu un caractère d’apaisement sacré.

LES BARABAR CAVES

Les grottes de Barabar sont les plus anciennes grottes rupestres de l’Inde, datant pour la plupart de l’empire Maurya (322-185 av. J.-C.), situées dans le district de Jehanabad, Bihar, à 24 km au nord de Gaya, en Inde.

Ces grottes sont situées dans les collines jumelles de Barabar (quatre grottes) et de Nagarjuni (trois grottes).

La plupart des grottes de Barabar se composent de deux chambres, entiè- rement sculptées dans le granit, avec une surface sans aucune aspérité ; l’ensemble est d’un lissage sidérant. La perfection liée à leurs concavités architecturales démontre un savoir-faire qui nous échappe.

Au niveau de l’acoustique, la propagation des sons démontre une parfaite maitrise des mouvements vibratoires et des fréquences.

Partez à la découverte de l’Inde du 28 octobre au 18novembre 2017  :
22 jours | 21 nuits, en demi pension.
En savoir plus